Importance de s’accorder une courte pause au travail
L’organisation de pauses durant la journée fait partie de ce que l’on nomme les conditions de travail. Elles définissent un ensemble de paramètres qui influent sur la satisfaction éprouvée dans l’activité ou engendrent des répercussions sur la santé. La contrainte de temps est une donnée essentielle des conditions de travail. Dans une société où le productivisme s’accélère constamment, les temps de pause, non encadrés légalement, sont souvent les premiers moments de détente à disparaître.  Contrairement aux idées reçues, cette suppression de courtes pauses est à l’encontre du maintien d’un travail de qualité.
Dans un métier administratif, la concentration chute et les problèmes physiques liés à l’immobilité se déclarent. Dans les métiers manuels, où le travail consiste souvent en une succession de gestes rapides et identiques, les personnes jouent constamment une course contre le temps. Le respect d’une cadence devient l’unique objectif, chacun tentant d’aller plus vite que la chaîne, pour reprendre le contrôle quelques secondes et pouvoir disposer de son corps, bref, pour gagner un moment de liberté et sortir d’un véritable ‘silence mental’.
Quel que soit le profil professionnel, le travailleur sera victime des répercussions de l’hyperactivité sur sa santé, épuisement physique et psychique, troubles du sommeil, de la concentration, de la mémoire, hypertension, accidents ischémiques transitoires,… .
Dans de telles conditions, l’organisation de temps de pause constitue donc une prévention efficace pour la préservation de la santé physique et mentale des travailleurs. Les pauses permettent en effet cette libération et une remise en acte du corps et de la pensée.

Consultez la fiche technique